>> >>           décor

Comment peindre les pâtes à sel ?


La palette du peintre Détail de tuiles provençales Gros plan d'une couronne de fruits Les pains du boulanger
La pâte à sel est une matière qui "boit" donc facile à peindre. La peinture acrylique (pour bois ou tissus) convient très bien (évitez la gouache qui peut se craqueler).
Quel plaisir de choisir précisément un ensemble de teintes qui vont s'harmoniser entre elles !
En "étirant" les couleurs (en mouillant abondamment le pinceau), on obtient une peinture plus naturelle et qui se fond dans les reliefs.
En utilisant deux couleurs (ou plus) complémentaires, on obtient des effets plus recherchés. La première couleur doit être sèche avant d'appliquer la suivante, sous peine d'être otée par le passage du pinceau.
Cela peut donner par exemple un effet de peinture lasurée pour un meuble (avec une deuxième couche légère mais plus foncée) ou de soierie (avec une deuxième couche dorée).
Effet de soierie


Pot de vaisselier breton Quant aux pinceaux, il est indispensable d'en posséder toute une gamme et surtout un très fin (n°000).
La taille de ce pot est celle d'un petit doigt !

Le vernis
Là, le plaisir n'est que dans le fait que le modelage est bientôt prêt... la tâche est ingrate mais indispensable pour protéger à la fois de la poussière et de l'humidité (qui altérerait définitivement les modelages).
Deux à trois couches sont même nécessaires et ce sur les deux faces de votre création en pâte à sel. On peut utiliser un vernis à bois, mat ou brillant : c'est selon l'effet recherché. En bombe, c'est de loin le plus pratique si vous disposez d'un local aéré.
Une pâte à sel dans une cuisine, ainsi vernie, résiste très bien à l'humidité qu'il peut y règner.
Donnez votre avis sur cette fiche.