>> >>           décor

Les règles de base de la peinture - le paysage

Supposons que votre toile soit au format rectangulaire;


Composition
Tracez une ligne imaginaire verticale au tiers droit ou gauche. C'est là que vous positionnerez le sujet principal, celui qui vous intéresse. Pensez que c'est lui qui devra être mis en valeur. Le tableau sera construit à partir de formes géométriques. Elles lui donneront sa structure.

Perspective
La ligne d'horizon, positionnement de vos yeux quand le tableau est en face de vous, est une ligne horizontale visible s'il s'agit d'un paysage marin, imaginaire dans les autres cas.
Tout ce qui est au dessus : Comme autant de lignes horizontales, qui se rejoignent sur leur point de fuite, sur la ligne d'horizon.
Tout ce qui est au dessous : Idem, les lignes horizontales se rejoignent sur la ligne d'horizon.
Les lignes verticales : C'est simple, Elles sont toujours, verticales. (C'est ce que font si mal les appareils photos, du fait de la structure sphérique de leurs lentilles)
Le point principal : Il est le point où se rejoignent les lignes horizontales Par exemple les rails du chemin de fer convergent et se rejoignent en un point situé sur la ligne d'horizon.

Les valeurs
Dans la nature, si vous regardez un paysage offrant à votre regard un premier plan, un plan moyen, puis des plans plus éloignés, comme des montagnes dans le lointain, la transparence de l'air se voile, s'opacifie avec la distance. Si vous êtes dans l'eau, et que vous regardez devant vous, le phénomène est amplifié. Un poisson rouge perd sa couleur au fur et à mesure qu'il s'éloigne, jusqu'à devenir noir.
Premiers plans : Ils ont droit à l'air le plus transparent,
Plans moyens : Commencent à se voiler,
Plans éloignés : Sont dans les bleus gris, opacifiés par l'atmosphère brumeuse ou chargée de poussières.
Recommandation : Ceci ne vous empêchera pas de prendre en compte, dans un paysage de montagne orageux, le rayon de soleil qui, projeté sur un village le rendra lumineux. C'est lui, bien sur qui sera l'élément du tableau à mettre en valeur.

Les couleurs
Les primaires : Bleu, jaune, et rouge, sont les couleurs de base, à partir desquelles, vous pourrez créer toutes les couleurs de votre palette. Il vous faudra aussi : Du blanc et du noir, pour faire du gris.
Remarques :
Le noir et le blanc donnent un gris légèrement bleuté, Le noir, le jaune et le blanc donnent un gris vert. Un vert et une pointe de rouge, donnent un vert éteint. Les complémentaires Vous les obtiendrez en mélangeant les couleurs primaires selon le schéma suivant :
le mélange des couleurs
Selon que votre mélange sera plus fort en bleu qu'en jaune, le vert sera plus soutenu ou plus clair. Le meilleur moyen consiste à faire des essais sur de très petites quantités, et de juger par soi même du résultat obtenu.

Pour la peinture à l'huile :
L'essence de térébenthine permet : d'obtenir des couleurs d'ombres, et accessoirement de nettoyer ses pinceaux L'huile de lin est utile pour les empâtements et pour faire ressortir la lumière.

Donnez votre avis sur cette fiche.     Voir tous les avis.